8 heures de Charly-sur-Marne Marche : 2013 est un grand cru

jeudi 14 février 2013
popularité : 9%

JPEG - 30.8 ko
Florian Letourneau a terminé à la 6e position.

La 16e édition carlésienne, la « der » pour les organisateurs Édith et Pierre Gau, restera une excellente mouture avec près de cent partants.

LE SUCCÈS était au rendez-vous des 8 heures de Charly-sur-Marne. Avec près de cent engagés, cette 16e édition n’a pas manqué d’intérêt sur le plan sportif (nos pages sportives de lundi). Les meilleurs ont fait le spectacle, mais le mérite des nombreux marcheurs anonymes ne doit pas être oublié.

Il y avait aussi de l’émotion autour de cette nouvelle mouture, dernière organisation de Pierre Gau et son épouse, Édith. Qu’en sera-t-il de l’avenir ? Le conseiller général Georges Fourré s’est montré rassurant. « Pas question de laisser tomber une si belle épreuve. Une nouvelle organisation va se mettre en place. »

Une grande saison pour Morel

Parmi les marcheurs locaux, Philippe Morel s’est une nouvelle fois montré à son avantage. Dans un contexte relevé, il s’est classé troisième au terme d’une course convaincante (plus de 75 km parcourus) et semble bien parti pour réaliser une grande saison. Celle-ci devrait le mener en grande forme sur les 24 heures de Château-Thierry, les 23 et 24 mars. L’édition 2013 du Paris-Colmar qui partira de la cité castelle le mercredi 12 juin en soirée est déjà dans ses pensées comme dans celles de Cédric Varain, 12e à Charly avec 70,600 kilomètres.

Entre les deux s’est intercalé Florian Letourneau (6e avec 73,175 km parcourus). Espoir français sur la vitesse, Florian Letourneau a peut-être pris conscience de son potentiel sur le fond.

À suivre donc…

JPEG - 30.6 ko
Philippe Morel (dossard 12) finit troisième et meilleur Castel à Charly. Il est ici en compagnie de Dominique Malochet.

La belle course également de Jean Maréchal (22e avec 65,450 km à son actif), très concentré et régulier durant sa progression, a suscité le respect. Son homonyme Pascal a repris la compétition sur la pointe des pieds (31e, 62,875 km). Toujours jeune, le Frontonais Daniel Bordier a terminé 45e (60,300 km) tandis que Maurice Douay (Villiers-Saint-Denis) a couvert 57,725 kilomètres (55e), six places devant le Guernouillat Eric Haghebaert (55,150 km).

La marche a désormais rendez-vous avec les 24 heures de Château-Thierry.


Documents joints

Les inscriptions au 12 décembre
Les inscriptions au 12 décembre