24 heures de marche de Château-Thierry / Czukor au-dessus du lot

lundi 29 mars 2010
popularité : 6%

La qualité était bien là sur le circuit sélectif des 24 heures de Château-Thierry.

JPEG - 18.5 ko

En premier lieu, le Hongrois Zoltan Czukor qui, jamais, n’avait encore bouclé une épreuve de grand fond.

Ce spécialiste du 50 bornes, cinq capes mondiales et trois sélections aux Jeux Olympiques sur cette distance - la dernière à Pekin - a remporté une victoire éclatante même si sa fin de parcours fut laborieuse.

Varin sans rivale

En 24 heures et une seule course disputée dans des conditions météorologiques difficiles, Czukor a montré qu’il possédait l’étoffe d’un futur grand. Durant plus de 15 heures, il a écrasé la course avec la perspective d’en finir avec 220 km au compteur ! Dans la matinée de dimanche, alors qu’il possédait plus de cinq tours d’avance sur les deux Pascal, le Belge Biebuyck et le Castel Marechal, Czukor a commencé à décliner. S’il a terminé difficilement, il restera celui qui a fait le spectacle, marquant l’épreuve de son empreinte en étant le seul à atteindre et dépasser 200 km.

Un étage plus bas, un superbe duel a opposé Biebuyck à Marechal. Ils ont souvent évolué dans la même minute avant que le marcheur de Renaix ne prenne légèrement ses distances pour aller cueillir la 2e place, Marechal (3e) complétant le podium de fort belle façon, trois semaines après avoir terminé 4e des « France » à Bourges.

Chez les féminines, Sylviane Varin (SPN Vernon), sans rivale à sa mesure, a joliment renoué avec le succès tandis que la Rémoise Nicole Rodier s’est appropriée une surprenante 2e place, sa plus belle « perf » en terme de classement.


Cliquez ici pour consulter les résultats

Cliquez ici pour consulter les temps de passage au 100km