Course hors stade / Brasles : Fon’trail 2009

lundi 11 mai 2009
popularité : 11%

Le Castel a écrasé la concurrence sur le 25 km tandis que Vattier accroche le 13 km. Ravier et Cornu s’imposent chez les féminines.

Le Castel a écrasé la concurrence sur le 25 km tandis que Vattier accroche le

JPEG - 47.3 ko

13 km. Ravier et Cornu s’imposent chez les féminines.
TRIPLE vainqueur du 13 kilomètres, le Castel Romuald Depaepe a (peut-être) inauguré une longue série de succès sur le 25 bornes de la Jean de La Fon’ Trail, hier à Brasles.

Sans rival à sa mesure, le directeur d’école d’Etampes-sur-Marne a respecté son tableau de marche : « J’avais prévu de boucler la distance en 1 h 40 après avoir reconnu le parcours, à l’entraînement... mais le terrain était sec ». La pluie tombée la veille a rendu prudent la majorité des participants, soucieux de gérer leurs efforts afin d’aller au bout dans les meilleures conditions.

Vattier trouve le temps de s’égarer...

En forme ascendante, davantage confiant en ses possibilités depuis qu’il a fait du trail sa spécialité (notre édition du 8 mai), « Romu » s’est rapidement isolé en tête « après avoir dit un rapide bonjour aux copains » souriait l’Ardennais Romain Sophis, second au terme d’une course pourtant bien menée.

Qu’il s’aligne à la Corrida de Noël de Château-Thierry ou au trail braslois, ce dernier doit toujours se consoler avec une place d’honneur derrière Depaepe ou Moutardier. Sur un vrai parcours de trail (boue...), Depaepe s’est joué de tous les pièges, ne cessant d’accroitre son avance. Il s’est finalement imposé après avoir doublé les derniers du 13 kilomètres !

Sur la distance la plus courte, la victoire est revenue à Laurent Vattier, le plus humble de tous. Ce spécialiste du cross flirte souvent avec la victoire (2e ici même en 2008) mais la séduit rarement. A Brasles, il s’est enfin imposé... en deux fois.

Rapidement devant, il s’est alors égaré. Revenu sur le droit chemin, il ne figurait plus qu’en 6e position mais, dans un grand jour, il s’est à nouveau projeté en tête pour finalement devancer son (presque) homonyme Pascal Vauthier.

Dans cette même épreuve, la Rémoise Catherine Ravier (non-licenciée) a renoué avec le trail après l’avoir délaissé quelques mois au profit du semi-marathon. Au lendemain d’une belle 6e place à Annecy « en 1 h 24 », avant de s’aligner à Troyes, le 17 mai, elle a démontré une forme prometteuse en terminant avec les meilleurs masculins.


Les résultats complets sur le site du TCO