Foulées Rémoises : Chapeau moutardier

mardi 13 octobre 2009
popularité : 5%

Aloïs Moutardier a décroché ses concurrents avec une extrême facilité. Azzedine Vey a tenté de le suivre, sans succès.

JPEG - 47.2 ko
Le sociétaire de l’AC Château-Thierry a survolé la 31e édition des Foulées rémoises.

ILS étaient plusieurs postulants à la victoire des 31e Foulées rémoises, mais une évidence s’est rapidement dégagée. Aloïs Moutardier était au-dessus du lot hier matin : « Si je m’entraîne un peu moins, je ne viens pas sur une course en touriste ». De fait, le sociétaire de l’AC Château-Thierry aura imposé son rythme à Paroli, Betoudji, Vey, Al-Hammaruche, Garouach et les autres qui auront décroché pour éviter l’explosion. Le plus assidu à suivre la foulée impeccable de l’Axonais aura été Azzedine Vey.

Un client pour le RATJ ?

Mais le vainqueur 2008 manque encore de fond : « Je me sens encore un peu lourd, je fais beaucoup de musculation en ce moment ». Là se situe la différence du jour avec son successeur au palmarès, très affûté, bien qu’il ait réduit le nombre de séances d’entraînement. C’est le travail qualitatif qui prime désormais. « J’arrive au dimanche sans trop de fatigue et je rentre bien dans mes courses ». Un client potentiel pour le 10 km de RATJ tant il a dégagé une impression de facilité ? « Si je suis fatigué par ma semaine de boulot, je n’y serais pas... »

Marie-Charlotte Bonnaire, elle, y sera bien. Sur semi-marathon. C’est d’ailleurs sur les bases d’un semi
que la jeune Rémoise aura choisi d’évoluer jusqu’au dernier tour. Avant de fournir une accélération ayant raison d’une Catherine Ravier qui, auparavant, avait fait le travail pour décrocher Marie-Aude Meyer.