Nadia Ducruet, une première aux 8 heures de Charly-sur-Marne

samedi 19 janvier 2019
popularité : 14%

Nadia Ducruet espère boucler sa première participation aux 8 heures de Charly-sur-Marne.

Les 8 heures de Charly-sur-Marne, c’est décidé depuis un mois. » Marcheuse à l’Athlétic Club de Château-Thierry (ACCT), Nadia Ducruet prendra pour la première fois le départ de l’épreuve carlésienne le dimanche 3 février prochain, dès potron-minet. Elle s’impose ainsi un beau challenge sportif qu’elle tentera de réussir tout comme sa copine Fabienne Maurice avec laquelle elle s’entraîne deux ou trois fois par semaine.

Nadia Ducruet, comptable de profession, n’a plus compté ses pas, se laissant envahir par l’adrénaline de la compétition.

La marche, Nadia Ducruet en a découvert les bienfaits en partageant les randonnées de façon régulière aux côtés de son compagnon, l’ancien marcheur Didier Beaumont. Ce dernier a développé ensuite la marche nordique au sein du club d’athlétisme castel dont il a longtemps présidé les destinées, emmenant tout naturellement Nadia Ducruet dans son sillage mais aussi dans l’organisation des 8 heures d’Etampes-sur-Marne et des 24 heures castelles. Des fourmis dans les jambes, la native de la cité des Fables, comptable de profession, n’a plus compté ses pas, se laissant envahir par l’adrénaline de la compétition. La bénévole active, aujourd’hui juge départementale lors des compétitions de sauts, est ainsi passée de l’autre côté de la barrière en disputant les 4 heures de La Mailleraye-sur-Seine (Seine-Maritime) en duo avec Didier Beaumont.
Elle alterne la piste et la route

Cette première épreuve n’est pas restée sans lendemain. Le couple a disputé par la suite les 6 heures de Wadelincourt (Belgique). Sur la cendrée du stade municipal de Château-Thierry où cette habitante de Jaulgonne cultive sa condition physique, Joël Langlois, éducateur à l’ACCT, l’a amenée à perfectionner sa technique afin d’être plus performante. De mieux en mieux dans ses baskets, Nadia Ducruet a enchaîné les rendez-vous officiels, disputant ses premiers championnats départementaux sur 3 000 mètres piste suivis du rendez-vous national sur 5 000 mètres cette fois, à Compiègne avec d’honorables chronos à la clé. Elle a ensuite alterné avec la route sur les épreuves de 10 kilomètres, aux Foulées de Nogentel... avec un égal succès. Dans deux semaines, les 8 heures de la cité d’Emile Morlot la verront s’attaquer à une épreuve de longue haleine avec l’objectif d’aller au terme de cette journée marathon, encouragé par Didier Beaumont, son supporter numéro 1 qui, à cette occasion, sera chargé de son ravitaillement. Nadia Ducruet devra gérer son effort et freiner son habituelle propension à effectuer trop rapidement les premiers kilomètres. Il en va de sa réussite.