Chateau-Thierry : corrida et fiesta

mardi 13 décembre 2005
popularité : 44%



Incontournable rendez-vous sportif de fin d’année, la course de Noël de Château-Thierry connait un succès grandissant. Populaire et festive, la recette séduit.


JPEG - 60.2 ko
Un rendez-vous incontournable chez Jean de la Fontaine


De notre correspond local (Jacques BOSSERELLE). - "Je viens inscrire ma fille.

Elle représente l’école d’Etampes-sur-Marne, son club, c’est le basket. Comment ça se passe, demain ?".

Des scènes comme celle-ci, il s’en est passé des dizaines samedi après-midi, à l’école primaire de la Place Thiers où les bénévoles de l’Athlétic-Club de Château-Thierry (ACCT) s’affairaient à la préparation des lots et autres cadeaux, destinés aux participants de la 7e Corrida (ou course de Noël) du lendemain.

Le président éducateur Claude Dogny et l’athlète José Bastos, figure emblématique du club, ont rassuré la maman de l’écolière : "la petite prendra le départ là-bas et courra sur la distance de 7 500 m, soit un petit et un grand tour. A l’arrivée, elle recevra un sachet de confiseries".

L’effervescence allait grandissante à la veille de cette grande fête de l’athlétisme à laquelle Claude Dogny tient particulièrement :
« Elle a sa raison d’être. Son origine remonte au années 70 quand j’ai mis en place le cross du Réveillon, sur le site du Vieux Château.

Je voulais que mes athlètes prennent part à une course rythmée avant les championnats de l’Aisne de cross, en janvier.

C’est toujours valable aujourd’hui. Les épreuves se déroulent maintenant autour de l’île où
toutes les conditions ont requises pour un parfait déroulement".
"Cet aspect est primordial" reprend José Bastos, ajoutant :
"On met l’accent sur l’accueil, l’espace vestiaires et douches, les récompenses.

En assurant au mieux l’avant et l’après Corrida, on contribue à drainer de plus en plus de Monsieur tout le monde ».

Dynamique locale

Une façon d’accueillir de futurs adhérents ?
" Pas du tout, coupe le champion de l’Aisne du 10.000 m piste. Cette course n’est pas une opération de recrutement mais une promotion de la pratique, hors piste, avec l’objectif de créer une dynamique locale.
La mairie nous accompagne dans cette démarche ».

Et d’insister sur le challenge (du nombre) ouvert aux clubs sportifs locaux remporté, hier, par l’Omois Canoë-Kayak, avec 13 licenciés en course.

Les compétiteurs à qui nous n’attribuons pas de prime mais des cadeaux ne sont pas oubliés, ce qui amène à évoquer la course des As, clou de l’après-midi.

" Un circuit court (1200 m) et plat entraîne forcément une course nerveuse où la confrontation est permanente.
Les meilleurs attaquent pied au plancher. Ils passent aux premiers mille mètres en 2’55, ils calment ensuite le jeu aux alentours de 3’10 et donnent tout
dans le dernier tour". Le final de l’édition d’hier a ressemblé comme un frère à celui de l’an dernier avec un final à quatre entre deux haies de spectateurs (lire par ailleurs). Animateur, hier, José Bastos s’est régalé ;
« C’était magique ! Le public apprécie ce système de rondes à raison d’un passage toutes les 3 ou 4 minutes.

C’est ça l’esprit Corrida ". En marge de l’aspect fédéral plus présent sur les autres épreuves sur route aux distances officielles, où les compétiteurs sont en quête d’un minima pour les France.

Ici, c’est le côté festif qui prime. A deux semaines des fêtes, c’est normal » conclut un Claude Dogny radieux.



Sophys malgré Paroli et Depaepe

(De notre correspondant local Jacques BOSSERELLE).

Comme l’an dernier, la Corrida de Château-Thierry a connu un final à quatre dont l’Ardennais Romain Sophys est sorti vainqueur, lui qui avait terminé 2e en 2004 derrière le Rémois Emmanuel Cordier.

Le sociétaire de l’AS Sommer, spécialiste du Run and Bike avec 16 victoires pour autant de participations, a dû s’y reprendre à trois reprises pour venir à bout de ses compagnons de fugue : le Sparnacien Florent Paroli (2e"), les Castels Romuald Depaepe (3e’) et Nicolas Cosselin (4e).

Bien enjambes, Depaepe a pris ses responsabilités dès le départ en assurant le bon tempo au 1er étage de la course.

Au terme d’un tour initial couvert en 3’40, le champion de Picardie du 5.000 m piste s’est trouvé flanqué de Paroli. Sophys, Gosselin et le Ternois Duchene qui allait légèrement lâcher prise un peu plus loin.

Durant trois tours, le quatuor de tête a mené grand train, toujours sous l’impulsion d’un Depaepe plein d’allant qui reconnaissait toutefois « avoir beaucoup donné dans ce début de course ».
Trop, sans doute.

Quand Sophys est passé à la corde face au podium d’arrivée, personne n’a immédiatement répondu.

Coriace Paroli

Cette première mine placée à l’amorce du 4" tour a projeté Sophys une dizaine de mètres seulement devant les autres. Premier à revenir, Paroli a subi
une 2e attaque à laquelle il a répondu superbement tandis que Depaepe revenait bien au point d’envisager la jonction "mais ils m’ont vu, ils en ont remis un coup".

Face à ce coriace Paroli, Sophys s’est vu contraint de placer une 3e accélération dans les 500 derniers mètres.
"Elle m’a surpris » avouera le Chargé de mission au Conseil général de l’Aisne, superbe 2e devant un non moins excellent Depaepe tandis que le 1e espoir Gosselin, un peu à court d’entraînement, s’est accroché à une belle 4e place.

Chez les féminines, la Castelle Laure Martin s’est imposée au terme d’un cavalier seul qui en dit long sur l’excellence de sa forme à quelques semaines des championnats départementaux.

Championne 02 il y a 3 ans, elle se montre prudente quant à ses chances de monter sur le podium en 2006, la rivalité axonaise lui paraissant bien réelle.

Masculins
1. Sophys (AS Sommer). 7 200 m en 23’13 ; 2. Paroli (JC Epernay) 23’23 ; 3, Depaepe (AC Château-Thierry) 23’27 ; 4. Gosselin (ACCT) 24’07 (1er espoir) ; 5. Duchene (ESC Tergnier) 24’09 ; 6. Teira (non licencié) 24’09 (2e epoir) ; 7. FranKiewicz (ACCT) 24’37 ; 8. Chauffert (Crac Soissons) 24’41 (1er V1) - 9. Aguinay (ACCT)24’49 ; 10. Prongue (nl) 25’13
11. Le Corre (ACCT) 25’21 (lerV2) ; 12. Oblet (ASPTT) 25’40 : 13. Vauthier (ACCT)25’56(2eV1) ;14.Vignaud(ACCT)25’57(3eV1) ; 15. Costa (ACCT) 25’58 - 16. Carlier (nl) 25’59 ; 17. Chatonnet (nl) 26’09 : 18. Berthemet (ACCT) 26’10 ; 19. Casier (ACCT) 26’13 ; 20. Delahaye (nl) 26’24...
Féminines : 1. Martin (ACCT) 19’16 ; 2. Simon (ACCT) 20’18 ; 3. Sarazin (nl) 23’48 ; 4. Thinet (ACCT) 24’12 ; 5. Couvreur (ni) 24’26...

- Voir les résultats complets



Commentaires  forum ferme

Logo de laurent
samedi 17 décembre 2005 à 21h32 - par  laurent

trés bien josé l’animation...j’ai pris des notes pour ma course d’harmont début septembre !!!

Logo de Patrice
mardi 13 décembre 2005 à 12h51 - par  Patrice

Bravo José pour ton animation et tes commentaires lors des épreuves.
Cela n’est pas un exercice facile que d’effectuer une animation sportive, et tu le réussis très bien (je ne suis pas le seul à le dire).
D’autant plus que, je l’imagine, l’envie de te mêler à tes compères de club en tête du peloton doit être présente......

Un commentaire sur le parcours : très bien , à garder l’année prochaine .