Paris-Alsace : Florian Letourneau a pris date

mercredi 8 juin 2016
popularité : 5%

JPEG - 5.7 ko

En franchissant la ligne d’arrivée de Paris-Alsace, pour la première fois, Florian Letourneau s’est ouvert à de nouvelles ambitions sur cette épreuve de légende.

JPEG - 25.6 ko

" Je vis une grande année avec de belles émotions ". A l’heure de la remise des récompenses, hier en fin de matinée à Ribeauvillé (Haut-Rhin) où la veille, les marcheurs ont bouclé la classique Paris-Alsace, le Castel Florian Letourneau marchait encore sur l’eau d’une édition 2016 qui, en quelques endroits, a contourné les inondations. Après avoir longtemps occupé la 6e place, ’’ Flo ’’ n’a pu la conserver au cours de l’ultime étape, entre Plainfaing (Vosges) et Ribeauvillé, au profit du Grandvillais Xavier Bunel, en boulet de canon sur un final éprouvant avec le col du Bonhomme puis la montée du Calvaire au menu. Un retour (déjà) amorcé la veille avant la ville repos d’Epinal où Bunel avait réduit son retard à 13’.

Qu’à cela ne tienne, Florian Letourneau, servi par une équipe performante, ne retenait que le positif : " Mon objectif était d’aller au terme de l’épreuve. Je l’ai atteint en terminant avec une heure trente d’avance sur mon tableau de marche. Je ne pouvais pas rêver mieux".

Gagner des places

Ce palier franchi au 4e essai efface les affres du passé : " Si j’avais échoué, je me serai posé beaucoup de questions comme souvent en cas d’échec. Ce matin (hier), je pense à l’avenir, à progresser encore mais il faut d’abord analyser ma course avec mon entraîneur Guy Legrand ". Et de se laisser gagner par une petite poussée d’adrénaline comme il en a connu tant depuis janvier avec la victoire aux 8 heures de Charly-sur-Marne, une belle 3e place (et un record personnel à 189 kilomètres) aux 24 heures castelles.... " Je dois confirmer, ce qui ne sera peut-être pas le plus facile " tempère tout d’abord le benjamin (27 ans) du grand fond international, soucieux de prendre date avec le futur, d’un pas alerte : " Paris-Alsace, c’est la référence, c’est ici que l’on doit prouver. Je dois bonifier ma performance en cherchant maintenant à terminer plus haut, au classement ". Météo oblige, la 7e place de cette édition 2016 n’était pas au soleil mais pour Florian Letourneau, l’avenir s’annonce quand même radieux.

Jacques Bosserelle


Bilan du Paris Alsace 2016 par Didier Beaumont

JPEG - 9.5 ko

Les mauvaises langues le disaient trop jeune. Florian nous à fait la démonstration de son savoir faire puisqu’il est arrivé à Ribeauvillé à la 7° place en 61 heures

Il était le plus jeune concurrent.

J’ai vu un Florian déterminé,concentré,toujours lucide,à l’écoute de son coach et de ses équipier(e)s.
Il n’a rien lâché et le résultat est là.

Bravo Florian

Didier Beaumont

Lire l’Article sur le site du CD02 , et sur le site de la ligue de Picardie

Les résultats sont ICI

JPEG - 65.8 ko