Robert Ansermin défie le marathon de New-York

samedi 24 octobre 2015
popularité : 8%

JPEG - 5.7 ko

Ceux qui ne l’ont pas encore couru en rêvent et ceux qui l’ont vécu ne l’oublient jamais. Engagé au marathon de New-York l’athlète Robert Ansermin s’apprête à vivre un moment inoubliable de sa carrière sportive.

" Le marathon de New-York est le plus grand et le plus populaire au monde. C’est un moment unique à vivre " . Vétéran à l’Athlétic-Club de Château-Thierry (ACCT), Robert Ansermin a coché depuis longtemps la date du dimanche 1er novembre 2015 sur son agenda sportif. Au centre Leclerc où il travaille, le dossier de sponsoring a reçu un accueil favorable auprès du directeur, séduit par le défi de Robert Ansermin et de son collègue Stéphane Longuemart, non-licencié. Les deux hommes sont impatients de s’élancer sur les 42,195 kilomètres du périple New-Yorkais, également répertorié le plus spectaculaire avec cet incomparable départ du Verrazano Narrows, célèbre pont suspendu reliant les arrondissements de Brooklyn à Staten Island.


Préparation sur mesure

Sous la houlette de Claude Dogny, éducateur hors pair, Robert Ansermin a suivi une préparation sur mesure, avec, entre autres, un cumul de 100 à 120 bornes par semaine ! A New-York, cet habitant de Brasles envisage de boucler l’épreuve dans un temps avoisinant trois heures. Battre son record sur la distance (2 h 55’ 55) lui paraît difficile. " Il faut tenir compte des difficultés de ce marathon, des conditions météorologiques et de la place occupée au départ, au milieu de plus de 50 000 partants mais je vais là-bas pour donner le meilleur de moi-même ".

Equipe de copains

Après avoir couru le dimanche matin, pour entretenir sa forme, Robert Ansermin a pris l’athlétisme sous son bras il y a quelques années, à raison de cinq entraînements hebdomadaires. Au club castel, il s’est pris au jeu de la compétition avec un appétit dévorant. Les cross-country, prix pédestres, semi-marathons et maintenant les marathons figurent sur sa feuille de route annuelle, la même que remplissent d’autres vétérans (lire par ailleurs) devenus de bons copains. Quand le classement par équipe est en jeu, c’est un pour tous, tous pour un. C’est ainsi qu’aux championnats de France de marathon, l’an dernier, à Metz, là où Robert Ansermin a battu son record personnel, ils ont terminé 5e au classement par équipe. Le sport, c’est aussi de belles aventures humaines.

De notre correspondant Jacques Bosserelle


Un quatuor aux championnats de France

L’Athlétic-Club de Château-Thierry sera également sur le terrain marathonien ce dimanche 25 octobre, aux championnats de France, à Rennes. Vincent Gadenne qui détient le record du club en 2 h 44’ 32, Olivier Noel, Hervé Olivier et Christophe Terrien ont réussi les minimas requis afin de prendre le départ. Avec aussi une belle motivation, dans le but de réaliser de bons chronos individuels et d’obtenir la meilleure place au classement par équipes.