Durot en costaud à Etampes

mercredi 15 août 2007
popularité : 7%


Lundi 30 juillet 2007

JPEG - 27 ko
Durot - Silveira, paire gagnante dans le sud de l’Aisne.
Didier Tatin

Leader de la Coupe de l’Aisne de la montagne, en montant à chaque étape soit sur la deuxième ou troisième marche du podium, Jonathan Durot
vient de remporter sa première victoire à Etampes-sur-Marne.

Cette dernière lui procure dorénavant une confortable avance et lui ouvre la porte à un troisième succès consécutif.
Propulsé rapidement seul en tête, le grimpeur a amélioré son chrono de l’an dernier de 43".

Gérald Thieux, deuxième du classement général pensait finir à cette place dans le sud du département. C’était sans compter la présence de Eric
Leblacher, ex-cycliste professionnel pendant 5 ans à la Française des Jeux puis au Crédit Agricole. Le jeune retraité reconverti à la course à pied
est parti prudemment (trop) pour ne revenir sur l’échappé que dans la dernière ascension du côté de l’église. Avec pour seule référence 51 ’45
sur 15 km. il « apprécie les courses natures » et prépare le 20 km de Paris.

Chez les féminines, Leopoldina Silveira a effectué « un test encourageant ». Contrariée par une douleur abdominale récurrente, la Rémoise
était venue rechercher des sensations sur un parcours atypique. « C’est une
très belle course avec un parcours pas facile mais agréable », a t-elle déclaré. Partie confiante, elle va se concentrer sur la préparation
de deux semi-marathons en préambule du marathon de La Rochelle où elle visera les 2 h 40.

Première l’an dernier, Catherine Ravier n’a aucunement cherché à suivre Silveira. « je l’ai fais plus coot pour préparer la Crête des Vosges fin août. Aujourd’hui, il ne fallait pas griller ses cartouches ». Par contre, séduite par l’écrin du village d’Acy, elle y fera la course avec « plus de motivation ».

Première la semaine dernière à Septmonts devant la leader Isabelle Guene, Marie Degrémont a bataillé sans succès pour le bronze. Pendant toute la course, les deux filles ont tour à tour pris l’avantage l’une sur l’autre mais sans réellement creuser l’écart. Le sprint final a servi de juge de paix et a été remporté par Guene.

Enthousiasmés par ce duel de génération, les organisateurs ont tenu à remettre une coupe à la cadette et la féliciter pour sa brillante saison
de cross-country (37’ aux France à Vichy).

1. Durot (NL Chevru) 37’46 ; 2. Leblachet (NL Armentière en Brie) 39’09 ; 3. Thieux [NL Flavy le Martel) 39’17 ; 4. Chauflert (Crac Soissons) 39’20 ;
5. Tuilier (AC Château Thierry) 40’59 ; 6. Rognion (ÇA Belleu) 41’04 ; 7. LeCorre (ACCT) 41’22 ; 8. Pereira (VGA Compiègne) 41’32 ;
9. Kavin Tourenne [NL Reims) 41’55 ; 10. André (ACCT) 42’00 ; 11. Medjkoune (US Fismes) 42’05 ; 12. Alluitte (NL Folembray) 42’24 ;
13. Buczek (NL Ambleny) 42’34 ; 14.Jean Pierre Tourenne (NL Reims) 42’39 : 15. Neveu (Beauvaistn)43125 ; 16. Cornelie(VGACompiêgne)43’27 ;
17. Vignaud (ACCT) 43’48 ; 18. Guene (VGA Attichy) 43’49 ; 19. Gare (NL Gondreville) 43’59 ; 20. Cavennes (ÇA Belleu) 44’01

FÉMININES
1. Léopolina Silveira (EFSRA Reims) 40’04 ; 2. Catherine Ravier (NL Reims) 44’37 ; 3. Isabelle Guene (VGA Attichy) 46’52 ; 4. Marie Degremont (Crac Soissons) 46’56 : 5. Evelyne Degremont (Crac Soissons) 52’38 -, 6. Isabelle Sarazm (AC Château Thierry) 52’56 ; 7. Lydie Rognion (AC Ay) 53’ 14 ; 8. Sylvie Baille Lamotte (NLCharteves) 55’02 ; 9. Agnes Vignaud [ACCT) 55’19 ; 10. Frédérique Trumeau (NL Essomes sur Marne) 55’20