Athlétisme - Pigal (AC Château-Thierry) prend la main au javelot

samedi 23 juillet 2022
popularité : 33%

A l’Athlétic Club de Château-Thierry (ACCT), il est rare d’assister à l’éclosion d’un lanceur de javelot. On se félicite aujourd’hui que l’Espoir première année Gaël Pigal (1,92 m, 86 kg) soit l’exception qui confirme la règle.

Le natif de Reims, étudiant en STAPS à l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA), a obtenu son sésame pour les championnats de France d’Albi (Tarn) le 10 juillet dernier où il a dominé une petite pression pesant sur ses épaules en étant le premier des seize qualifiés à entrer en lice.

Après un essai initial anodin, le petit-fils de Claude Dogny, emblématique entraîneur du club castel et ancien président de l’ACCT, a battu à deux reprises le record du club (le sien) en l’élevant à 55,59 m. Un jet synonyme de place en finale où, cette fois, il l’a pulvérisé en le portant à 57,51 m, 8e place à la clé, synonyme de rang de finaliste.

Il côtoie régulièrement les frères Moutarde, Lukas et Mathys, références ardennaises
de la spécialité.

Après cette performance d’un très bon niveau interrégional « mais réalisée sans sensations porteuses », il espère les avoir de son côté au cours de l’Open de France dès demain et dimanche à Épinal (Vosges) pour lequel il a été retenu au regard de son bon bilan général. Dans la Cité des Images, où le club castel sera également représenté par les seniors dames Laurine Housseaux (1 500 mètres) et Malaurie Krall (400 mètres haies), il espère franchir le seuil des 60 mètres ou de s’en approcher au plus près.

Perfectible, travailleur, Gaël Pigal entend améliorer sa vitesse d’élan et d’exécution qui lui font encore défaut et, de la sorte, les ajouter à ses qualités techniques et à sa force. Le fait de côtoyer régulièrement les lanceurs internationaux ardennais Lukas (ASPTT Metz), 2e des France Élite fin juin à Caen, et Mathys Moutarde (Charleville-Mézières A.), sacré n°1 juniors la semaine passée à Mulhouse, devrait contribuer à l’amener sur la voie de la progression.

Un club formateur, toujours

L’Athlétic Club de Château-Thierry s’est affiché sur cinq championnats de France au cours des derniers mois : Élite (Malaurie. Krall, 400 m haies), Espoirs (Gaël Pigal, javelot), Masters (Jean-Luc Héris, double médaillé d’argent sur 100 et 300 m haies), Marche athlétique (Florian Letourneau avant sa victoire sur Paris-Alsace) et cadets avec Thomas Darbonville. Le week-end dernier à Mulhouse, ce dernier a battu le record de l’Aisne du 400 m haies en 56’’28 (perf IR2), soit 1’’22 de moins que son précédent record datant du 10 juillet à Laon.